STÉPHANE PAGANI



Comme tout le monde, je n’aime pas souffrir. Mais quand la souffrance apporte un bonheur indescriptible ne serait-ce que pendant 10 secondes, j’estime que celle-ci vaut la peine d’être endurée. Si la seule condition pour jouir de cet instant de bonheur extrême est de passer par la douleur, alors oui, j’aime souffrir.

Les deux activités qui me permettent de vivre pleinement ceci sont le voyage à vélo et la course à pied.

En 2006, après avoir pédalé pendant 3000 km autour de l’Islande, j’ai pris goût, ou plutôt, je suis tombé dans la marmite du voyage à vélo. Ce mode de transport me permet de combiner plusieurs passions; le voyage, la gestion de l’effort sur une longue durée et les défis sportifs. Ce moyen de voyager me permet en outre d’être en harmonie avec la planète et de découvrir le monde d’une manière plus proche de la nature et des gens.

Se déplacer à vélo est suffisamment rapide pour découvrir de nombreuses régions en peu de temps et suffisamment lent pour avoir le temps d'apprécier les contrées que je traverse et les populations que je rencontre. Tout ceci, fait que voyager à vélo m'apporte un sentiment de liberté que je ne retrouve dans aucun autre moyen de transport.

Adepte de la course à pied depuis mon plus jeune âge, celle-ci est devenue depuis le debut des années 2000 une réelle passion et même un véritable mode de vie. Après une première participation à un marathon en 2005, j'ai progrssivement augmenté les distances et les types de terrains pour me consacrer aujourd'hui principalement aux courses d'ultra-endurance sur route et ultra-trail.





BURN FAT NOT OIL



Burn Fat Not Oil est donc né en 2009 de ces deux passions complémentaires et me permet de partager mes expériences et mes impressions.

Ça faisait un moment que je cherchais une phrase pour accompagner le logo de mon site, qui résume à la fois l’activité physique et sportive, l’amour de la nature et la protection de l’environnement. Ne me considérant pas militant activiste écolo pour autant, je voulais que la phrase ait une pointe d’humour sans être aggressive. Et voilà que lors d’un voyage à vélo autour de l’Irlande, au détour d’une petite route de campagne je tombe sur ce panneau: “Burn fat, not oil!” (Brûle ta graisse, pas du petrole!).

La première fois, je ne pense pas à photographier ce panneau. Pendant de longs kilomètres je me répète cette phrase dans la tête, jusqu’à ce que cela apparaisse comme une évidence; c’est Le slogan que je cherchais depuis longtemps et qui résume exactement mon état d’esprit! Je me mets alors à regretter de ne pas avoir photographié ce panneau. Heureusement, 2-3 jours plus tard j’en vois un autre que je ne manque pas d’immortaliser.