haut de page

26.04.2018

Le week-end dernier, je me suis aligné au Marathon ...

20.03.2018

Ce week-end (18 mars) à Presinge, j’ai enfin ...

09.03.2018

a y est ma saison est lancée avec le 10km de Payerne, ...

15.01.2018

Quand je fais le bilan de mon année 2017, je réalise ...

15.12.2017

Merci au Journal le Chênois pour cette article sur ...

10.11.2017

Ce 100km j’ai hésité jusqu’au dernier ...

13.09.2017

J'ai hésité jusqu'à la dernière minute avant de ...

20.05.2017

C'est quand aucune pression ne s'exerce sur mes épaules ...

30.04.2017

Une année après ma grosse déception aux 24h de Villeneuve ...

30.04.2017

Ce jour-là en quittant mon travail, en tenue de course ...

28.03.2017

Ça y est, enfin je concrétise ma progression de ce ...

20.03.2017

Voici le cinquième numéro de Running Mag consacré ...

15.03.2017

La course à pied est un sport qui peut paraître solitaire ...

20.02.2017

Voici le quatrième numéro de Running Mag consacré ...

19.01.2017

Voici le troisième numéro de Running Mag consacré ...

13.01.2017

Un grand merci à toute l'équipe de Carnets d'Aventures, ...

08.01.2017

Retour sur mon année 2016 en quelques chiffres et ...

14.12.2016

Dans le cadre de sa préparation pour le Marathon de ...

05.12.2016

Jamais je n’aurai imaginé battre mon record ...

20.11.2016

Dans le cadre de sa préparation pour le Marathon de ...

13.09.17

6h d’Ambilly, victoire scratch et record de l’épreuve !

J’ai hésité jusqu’à la dernière minute avant de m’inscrire au 6h d’Ambilly ce week-end. Seulement 2 semaines après mon abandon au Grand Raid des Pyrénées, après 80km et 4600m de D+, j’avais encore de sérieux doutes sur mon état de forme. Physiquement ça allait plutôt bien mais mentalement, une sorte de démotivation générale s’était installée.

Les 6h d’Ambilly est une course que je connais pour y avoir participé en 2013 et où j’avais d’ailleurs terminé sur la troisième place du podium. Donc, j’en garde forcément de bons souvenirs. Cette course se passe à seulement un kilomètre de chez moi, donc ce samedi 9 septembre à midi, je me suis dit que j’allais y faire un tour, pour titiller mon envie de courir. A peine arrivé, je vois la banderole de départ et d’arrivée, les bénévoles qui s’affairent et quelques coureur qui se préparent. Il pleut et fait assez frais mais je n’hésite pas longtemps avant de prendre un dossard. Ça y est, je viens de m’engager pour 6h de course sur une boucle de 1km. Objectif: avaler un maximum de kilomètres, si possible sans s’arrêter et sans ralentir.

DSC_0056

Les coureurs arrivent petit à petit et à 14h le départ est donné. Par chance, la pluie cesse. Malgré 4-5 coureurs qui partent vite, je me cale d’entrée à une allure que je me sens capable de tenir toute la durée de la course, à savoir 4’38 »/km ou 12.9 km/h. C’est peut-être un peu ambitieux mais je me dis qu’aujourd’hui, je ne me suis mis aucune pression et suis prêt à prendre quelques risques.

Je reste à la même place durant les 20 premier km puis remonte gentiment au classement sans forcer mon allure. Je le savais le coureur à l’avant étaient partis trop vite. Je commence à connaître la chanson. Il faut savoir être patient et la récompense arrive tôt ou tard. Je remonte tous le monde et à la 3ème heure, à mi-course donc, je me retrouve premier au classement provisoire. Je me sens bien, l’allure que j’adopte m’est très confortable. Je m’oblige à ne pas accélérer malgré l’effet d’euphorie qui m’envahit.

Après 5 heures de course, j’ai 4 tours (donc 4 km) d’avance sur le 2ème. Même si la course me semble gagnée, j’évite de me réjouir trop vite, on n’est jamais à l’abri d’une défaillance ou d’une blessure. 20 minutes avant la fin, un bénévole vient courir à ma hauteur pour me dire que je suis dans les temps pour battre le record de l’épreuve! Je n’en reviens pas! Je ne sais même pas quel est le record de l’épreuve mais ça me motive pour donner tout ce qui me reste d’énergie et de coeur.

DSC_0368

Ça y est, les 6h sont écoulées, je termine avec 77km 400, bats le record de l’épreuve pour 100m !!! Le deuxième se trouve 7 km derrière. Je suis plus que surpris de ma performance aujourd’hui. Cerise sur le gâteau, quand je vais consulter le site de la Deutsche Ultra-Marathon Vereinigung (Association allemande d’ultramarathon) qui tiens des statistiques mondiales d’ultra-marathon, je constate que je viens de battre le record de Suisse des 6h dans ma catégorie d’âge et réalise la 28ème meilleure performance mondiale provisoire de l’année. http://statistik.d-u-v.org/getintbestlist.php?dist=6h&year=2017&gender=M

Du coup mon abandon au Grand Raid des Pyrénées est à présent complètement oublié et ma motivation est revenue plus forte que jamais !!!

DSC_0402 DSC_0399

article_dauphine_11sept2017

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


− 1 = 1

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>